Pas de panique! La Charte des valeurs québécoises n’est pas encore en vigueur!

Le projet du Parti Québécois compte 5 propositions:

      • Modifier la charte québécoise des droits et libertés de la personne;
      • Énoncer un devoir de réserve et de neutralité pour le personnel de l’État;
      • Encadrer le port des signes religieux ostentatoires;
      • Rendre obligatoire le visage à découvert lorsqu’on donne ou reçoit un service de l’état;
      • Établir une politique de mise en œuvre pour les organismes de l’État.

Celles-ci devront d’abord être présentées sous la forme d’un projet de loi, étudiées par les députés à l’Assemblée nationale en commission parlementaire, pour ensuite être adoptées ou non en tant que loi.

L’effet que cette Charte, et en particulier la troisième proposition, pourrait avoir sur les travailleurs ne concernerait en principe que ceux employés par l’État (les fonctionnaires) ou par des organismes de l’État (par exemple, un éducateur dans un Centre de la Petite Enfance – CPE).

Toutefois, les répercussions potentielles vont plus loin. Déjà, des employeurs ontariens courtisent les immigrants du Québec, tel qu’en fait foi cette publicité de l’hôpital Lakeridge de Toronto.

Femme voile hôpital Ontario

En effet, des immigrants ou travailleurs temporaires pour qui la liberté de religion est importante risquent d’interpréter les nouvelles qui circulent comme une fermeture de la société québécoise envers la diversité culturelle et religieuse.

Pour plus d’information sur le projet de la Charte des valeurs québécoises ou pour faire valoir votre opinion auprès du Ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, M. Bernard Drainville, veuillez consulter le site web officiel du gouvernement du Québec:

http://www.nosvaleurs.gouv.qc.ca/fr