Voici un gag qui circule sur internet, d’un auteur inconnu et que j’ai librement traduit en français.

Parce que parfois, il faut savoir en rire!

 

 

UNE COMPAGNIE AMÉRICAINE           vache américaine

Vous avez deux vaches.

Vous en vendez une et forcez l’autre à produire autant de lait que quatre vaches.

Vous embauchez un consultant pour analyser pourquoi la vache est morte.

 

Vaches de FranceUNE COMPAGNIE FRANÇAISE

Vous avez deux vaches.

Vous faites la grève, organisez une émeute et bloquez les rues parce que vous en voulez trois.

 

UNE COMPAGNIE ITALIENNE   vache Italie

Vous avez deux vaches, mais vous ne savez pas où elles sont.

Vous décidez d’aller déjeuner.

 

 

vache SuisseUNE COMPAGNIE SUISSE

Vous avez 5 000 vaches. Aucune ne vous appartient.

Vous chargez des frais d’entreposage à leur propriétaire.

 

UNE COMPAGNIE CHINOISEvache-qui-rit-Chine

Vous avez deux vaches.

Vous disposez de 300 personnes pour les traire.

Vous déclarez que vous êtes en situation de plein emploi et de productivité laitière élevée.

Vous arrêtez le journaliste qui a révélé la véritable situation.

 

UNE COMPAGNIE INDIENNEvache-sacrée-inde

Vous avez deux vaches.

Vous les vénérez.

 

MadCowUNE COMPAGNIE BRITANNIQUE

Vous avez deux vaches.

Les deux sont folles.

 

vache IrakUNE COMPAGNIR IRAQUIENNE

Tout le monde pense que vous avez beaucoup de vaches.

Vous leur dites que vous n’en avez aucune.

Personne ne vous croit, alors on vous bombarde et on envahit votre pays.

Vous n’avez toujours pas de vaches, mais maintenant vous avez au moins la démocratie.

 

UNE COMPAGNIE AUSTRALIENNE vache australie

Vous avez deux vaches.

Les affaires vont bien.

Vous fermez le bureau et sortez prendre une bière.

 

UNE COMPANIE GRECQUE vache greque

Vous avez deux vaches empruntées à des banques françaises et allemandes.

Vous les mangez toutes les deux.

Les banques vous réclament le lait, que vous ne pouvez fournir, alors vous appelez le FMI.

Le FMI vous prête deux vaches.

Vous les mangez toutes les deux.

Les banques et le FMI vous réclament les vaches et le lait.

Vous êtes sorti vous faire couper les cheveux.